BIPOLAIRES 64/40

BIPOLAIRES 64/40

Place des proches face aux TBP

Rôle de la famille et des amis:

Comme d'autres maladies graves, les troubles bipolaires sont difficiles à supporter pour les conjoints, les membres de la famille, les amis et les employeurs. Les membres de famille des personnes atteintes de troubles bipolaires doivent souvent faire face à des problèmes comportementaux sérieux (comme des fêtes très onéreuses) et aux conséquences durables de tels comportements. Si les symptômes rendent un individu agressif, ou incapable d'assumer ses responsabilités, les membres de sa famille risquent de lui en vouloir. Les membres de la famille éprouvent souvent des sentiments de culpabilité extrême une fois que le diagnostic a été posé. Ils s'en veulent d'avoir eu des pensées menaçantes ou détestables et beaucoup se demandent s'ils ont pu d'une façon ou d'une autre provoquer la maladie, du fait de leur manque de soutien ou de leur irritabilité, bien que ce ne soit pas le cas.

Les personnes atteintes de troubles bipolaires doivent être soignées par un psychiatre compétent pour le diagnostic et le traitement de cette maladie. D'autres professionnels de la santé mentale, comme des psychologues et des travailleurs sociaux psychiatriques, peuvent apporter leur aide en apportant au patient et à sa famille des approches complémentaires au traitement.

Souvent les personnes atteintes de troubles bipolaires ne se considèrent pas comme malades, ou rejettent la responsabilité de leurs problèmes sur une autre cause que la maladie mentale. Ils ont souvent besoin des encouragements de leur famille et de leurs amis pour demander un traitement; le médecin de famille peut faire la première évaluation. Si la personne est victime d'un épisode grave, il ou elle devrait être adressé(e) à un hôpital pour sa propre protection et pour pouvoir bénéficier des traitements nécessaires. Quiconque envisage le suicide doit faire l'objet de l'attention immédiate du médecin de famille ou d'un spécialiste de la santé mentale. Grâce à une aide et un traitement appropriés, il est possible de surmonter les tendances suicidaires.

Il est important que les patients comprennent que les troubles bipolaires ne disparaîtront pas et qu'un traitement continu est nécessaire pour garder la maladie sous contrôle. Les encouragements et le soutien jouent également un rôle important une fois que la personne commence le traitement, car le choix d'un traitement adapté à cette personne en particulier peut prendre un certain temps.

 

extrait du site belge: http://fr.psychiatrie.be

 



05/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres