BIPOLAIRES 64/40

BIPOLAIRES 64/40

Journée européenne de la dépression

La dépression est l’une des maladies psychiques les plus répandues. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la dépression touche plus de 300 millions de personnes dans le monde, soit une augmentation de plus de 18% de 2005 à 2015. En parler est une expérience éprouvante, mais qui s’avère utile en fin de compte. A l’occasion de la Journée Européenne de la dépression du 21 octobre 2018 parlons librement de la dépression.

 

Qu’est-ce que la dépression ?

La dépression est une maladie qui peut toucher n’importe qui, quels que soient l’âge, le sexe, le statut social….L’état dépressif se caractérise par un changement profond par rapport au fonctionnement habituel.

Trois éléments principaux sont typiques :

  • Une tristesse intense inhabituelle qui n’est pas directement reliée à une cause ;
  • Une perte d’intérêt et de plaisir qui touche tous les domaines de la vie ;
  • Une association de plusieurs symptômes durables qui affecte la vie quotidienne.

La dépression est définie par des caractéristiques essentielles comme humeur triste, perte d’intérêt ou de plaisir accompagnées par au moins 4 des symptômes suivants :

  • Modification du poids ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Agitation ou ralentissement ;
  • Fatigue, perte de confiance ;
  • Dévalorisation de soi, perte de confiance ou culpabilité ;
  • Troubles de la mémoire ou de la concentration ;
  • Pensées de mort récurrentes et des idées suicidaires.

Il faut que ces symptômes aient persisté au moins 2 semaines et qu’ils représentent un changement par rapport au fonctionnement antérieur pour parler de dépression.

 

Dépression et risque de suicide

Le suicide est la conséquence la plus dramatique de la dépression. En effet, la dépression est la première cause de suicide. Près de 70 % des personnes qui décèdent par suicide souffraient d’une dépression.

La crise suicidaire est une période critique marquée par des idées suicidaires de plus en plus envahissantes face à un sentiment d’impasse. Le suicide apparaît comme le seul moyen et la mort la seule issue.

Ce processus n’est cependant jamais inéluctable, il peut être arrêté à tout moment. C’est pourquoi il est primordial d’en parler.

 

En parler pour se soigner !

La guérison passe par le fait d’avoir conscience d’être atteint de dépression afin de pouvoir en parler librement et comprendre cette maladie. Parler de sa dépression n’est pas toujours chose facile, surtout face à des gens qui n’y ont jamais été confrontés avant.

Il est important d’en parler, de mettre des mots sur ce qu’on ressent réellement afin de se faire aider.

Parlez-en surtout à votre médecin. Dans tous les cas, c’est votre médecin qui fera le diagnostic de dépression. N’hésitez pas à lui parler de vos symptômes. Il pourra vous écouter et vous donner un traitement adapté.

 

L’entourage joue un rôle important

Le rôle de l’entourage ne doit pas non plus être sous-estimé, dans la mesure où il peut protéger un malade qui a perdu confiance en lui. Les proches ignorent comment réagir et se retrouvent souvent démunis face à la dépression d’un des leurs.

La meilleure façon d’aborder l’existence éventuelle d’idées suicidaires est d’identifier ce qui fait souffrir la personne et de poser quelques questions simples et directes :

  • « Je comprends que trop de choses te font souffrir actuellement. Est-ce que, quand tu n’en peux plus, tu en arrives à penser au suicide ? »
  • « As-tu pensé comment le faire ? »
  • « As-tu pensé quand le faire ? »…

On évite souvent de parler de suicide à une personne dépressive par peur de l’encourager à se suicider. Soyez rassuré, quand les questions sont posées avec une grande douceur et un profond respect, la personne est rassurée que quelqu’un d’autre comprenne ce qu’elle éprouve.

Un traitement est absolument nécessaire quand on souffre de dépression notamment à cause du risque suicidaire. Vous pouvez aider le malade par votre écoute, votre empathie et surtout vous pouvez l’encourager à se traiter. La dépression nécessite une prise en charge par un professionnel de santé, parlez donc librement de dépression !

 

in état-depressif.com  21 10 2018



23/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 169 autres membres