BIPOLAIRES 64/40

BIPOLAIRES 64/40

immunopsychiatrie: schizophrènes, bipolaires et autistes sont aussi concernés

La dépression n'est pas la seule maladie psychiatrique pour laquelle des liens étroits avec l'activité du système immunitaire et une éventuelle inflammation sont suspectés. A la Fondation FondaMental que dirige Marion Leboyer, responsable du pôle de psychiatrie et d'addictologie à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil, ces liens sont étudiés dans le cas de la schizophrénie , des troubles bipolaires et de l'autisme« Ces maladies ne sont plus considérées comme étant exclusivement des maladies mentales , souligne Marion Leboyer. Les patients qui en souffrent développent souvent des pathologies associées. » Les statistiques montrent par exemple que, alors que 10 % de la population générale souffre d'un syndrome métabolique (obésitéhypertension , diabètemaladies cardiovasculaires , etc.), cette proportion passe à 20 % chez les bipolaires et 30 % chez les schizophrènes. Or, explique la psychiatre de l' hôpital Henri-Mondor, l'inflammation entraînant une grande variété d'anomalies biologiques (dans le cerveau , mais pas seulement), il est plus que probable qu'elle joue un rôle dans ces pathologies associées à la pathologie principale, qu'il s'agisse de troubles métaboliques ou de maladies auto-immunes.

Y. V.
 
 



13/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres