BIPOLAIRES 64/40

BIPOLAIRES 64/40

Comment réduire de 75% les comportements suicidaires dans la dépression bipolaire ?

Les taux de suicide sont estimés à 60 fois plus élevés chez les personnes atteintes de trouble bipolaire par rapport à la population générale. De plus, il existe une plus grande létalité des actes suicidaires chez ces personnes. Il n'y a actuellement aucun traitement médicamenteux approuvé pour la dépression bipolaire chez les patients présentant une idéation et un comportement suicidaires aigus (ASIB); le seul traitement approuvé par la FDA est la thérapie électroconvulsive (ECT). En fait, la plupart des antidépresseurs indiquent justement un avertissement sur leur potentiel d'augmentation du risque de suicide.
Toutefois un traitement existe, mais il n'a pas reçu l'agrément de la FDA américaine et peu de laboratoires s'y intéressent (il s'agit d'une molécule ancienne, effets secondaires...).
 
Quel est ce traitement ?  
 
Il s'agit du NRX-100 / NRX-101 qui est en cours de développement en tant que premier traitement médicamenteux séquentiel pour la dépression bipolaire chez les patients présentant un comportement et une idéation suicidaire aigus (ASIB).
Le NRX-101 est une combinaison exclusive et orale de deux médicaments approuvés par la FDA: la D-cyclosérine, un modulateur du récepteur NMDA; et la lurasidone (Latuda®), un antagoniste des récepteurs 5-HT2a. NRX-100 est la kétamine; un anesthésique approuvé pour les interventions chirurgicales, non approuvé pour les indications psychiatriques.
 

Interview du DR Javitt dans Psychiatryadvisor :
 
Comment est née l'idée de ce traitement ?
 
L'entreprise qui le développe NeuroRx a été créée par : Jonathan C. Javitt, MD, MPH, professeur adjoint à la Johns Hopkins School of Medicine à Baltimore, Maryland et ancien conseiller en santé de la Maison Blanche. avec 30 ans d'expérience dans le développement de médicaments et Daniel C. Javitt, MD, PhD, professeur de psychiatrie à l'Université de Columbia à New York qui a été parmi les premiers à découvrir le rôle du récepteur N-méthyl-D-aspartate (NMDA) dans les maladies psychiatriques, et est l'auteur de plus de 300 articles scientifiques fréquemment cités dans les neurosciences cognitives.
Elle s'appuie sur 30 ans de science fondamentale et clinique dans le rôle du NMDA, un récepteur qui régule les processus de la pensée humaine, en particulier la dépression et la suicidalité. Elle a développé la première approche double-ciblée NMDA / récepteur de la sérotonine 2A (5-HT2A) pour le traitement de la dépression - une avancée scientifique brevetée qui a le potentiel de surmonter les limites des générations précédentes de médicaments antidépresseurs. 
 
La classe de médicaments NMDA, y compris la kétamine, a été reconnue comme ayant le potentiel de traiter la dépression il y a des décennies, mais n'a jamais été développée en raison de sa propension à provoquer des hallucinations et d'autres effets secondaires. De la même manière, les antidépresseurs de la voie de la sérotonine sont contre-indiqués chez les patients suicidaires en raison de leur tendance à provoquer une akathisie, un effet secondaire connu pour être associé au comportement suicidaire. Les chercheurs de NeuroRx ont démontré, dans des études précliniques et cliniques précoces, que la combinaison des antagonistes du NMDA et du 5-HT2A dans un même médicament procure un effet antidépresseur comparable à celui des principaux antidépresseurs, tout en bloquant l'akathisie dans les études précliniques et en réduisant les idées suicidaires chez les patients.
 
Pourquoi un traitement conçu pour cette indication spécifique est-il nécessaire?
 
Sur la base des données cliniques, les experts s'accordent à dire que les idées / comportements suicidaires aigus (ASIB) et la dépression sont deux entités distinctes. Ils ne sont pas une seule et même chose, même si elles sont liées. En outre, la FDA a convenu que l'ASIB est une indication acceptable. Aujourd'hui, il n'existe aucun médicament approuvé pour l'ASIB dans la dépression bipolaire; La norme de soins consiste en une observation hospitalisée et, fréquemment, en une thérapie par électrochocs (ECT). Cela est très regrettable car l'hospitalisation récente pour intention suicidaire est l'un des facteurs de risque les plus élevés pour d'autres tentatives, en particulier dans les premiers mois après la libération.  Plus récemment, un groupe de recherche de l'université de Yale a publié des données montrant, en imagerie par résonance magnétique (IRM), que les cerveaux d'individus bipolaires ayant des tendances suicidaires sont différents. 
 
Qu'est-ce que NRX-101? 
 
Le traitement par NRX-101 est un traitement par voie orale à développement rapide et durable qui est actuellement en cours dans le cadre d'un essai clinique en phase 2b / 3 en attente d'une ASI chez des patients atteints de dépression bipolaire. Le traitement, qui est actuellement expérimental, est une combinaison brevetée, par voie orale, à dose fixe de médicaments approuvés par la FDA 2: D-cyclosérine, un modulateur du récepteur NMDA, et lurasidone, un antagoniste du récepteur 5-HT2A. L'approche du traitement expérimental de NeuroRx commence avec une seule dose unique de kétamine pour une stabilisation rapide, suivie d'environ 6 semaines de NRX-101 orale par jour.
Des études précliniques ont démontré un effet antidépresseur comparable à celui des antidépresseurs leaders sur le marché, sans l'akathisie observée chez 15% des sujets ayant reçu des antidépresseurs standards. Les résultats de 2 études de validation de principe de phase 2 ont montré une réduction de 50% des symptômes de dépression et une réduction de 75% des idées suicidaires chez les patients souffrant de dépression bipolaire et résistante au traitement (TRD). Les premières études examinées par des pairs mesurant les changements chimiques du cerveau dans les neurotransmetteurs (Glx) en utilisant l'IRM ont démontré des changements bénéfiques de la chimie du cerveau qui atteignent ou dépassent les changements rapportés avec ECT, sans les effets secondaires dommageables. 
  • A ce jour ?
La FDA a attribué la désignation Fast Track à ce régime médicamenteux expérimental en septembre 2017. NeuroRx a maintenant signé des accords avec trois centres d'essais cliniques, dont un avec l'Université de l'Alabama, à Birmingham. L'inscription des patients commencera sous peu. La société est en discussion active avec d'autres sites. NeuroRx a signé un accord CRADA avec le département américain des Anciens Combattants et BCM pour un essai clinique du premier schéma thérapeutique ciblant la dépression bipolaire sévère chez les patients atteints d'ASIB.
 
 
  • Conclusion 
 
Une proportion relativement élevée de personnes atteintes de trouble bipolaire tentent de se suicider au cours de leur vie, mais les patients ayant des idées et des comportements suicidaires aigus ont été exclus de pratiquement toutes les études cliniques.
Il existe un énorme besoin non comblé  de développer de nouvelles interventions à action rapide et pouvant sauver la vie de ces personnes.
 
Les principaux domaines de besoins non satisfaits demeurent: un début d'action plus rapide, des niveaux plus élevés d'efficacité ou de réponse globale et une réduction des pensées et des comportements suicidaires.
 


20/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 151 autres membres